You are currently viewing La menace soviétique était-elle réelle ? (conférence)

La menace soviétique était-elle réelle ? (conférence)

De la fin des années 1940 à la chute de l’URSS en 1991, le monde est scindé en deux blocs antagonistes : le monde « libre » des régimes capitalistes occidentaux et leurs alliés, et le « bloc communiste » des grands pays socialistes, leurs satellites et leurs alliés.

Ces deux visions du monde, adossées à des modèles idéologiques fondamentalement opposés (libéralisme/capitalisme et communisme), et qui vont scinder le monde en 2 camps (ainsi qu’un ensemble de pays « non-alignés » – auquel a appartenu la France), ont présidé à toute la géopolitique de la 2nde moitié du XXème siècle. L’affrontement des deux blocs, présidé par les deux superpuissances étatsunienne et soviétique, avec son terrain de jeu mondial, va profondément influencer la marche du monde, au travers de dizaines de guerres, conflits et autres coups d’état dont de nombreuses nations et populations pansent encore les plaies.

Du point de vue occidental (et particulièrement étatsunien), dès le sortir de la 2nde guerre mondiale et l’éradication de la menace nazie, une nouvelle menace mondiale apparaît : la menace communiste. Dans les années 1947 et 1948, la quasi-totalité de l’Europe de l’Est bascule dans le giron soviétique et de nombreux gouvernements communistes arrivent au pouvoir partout dans le monde.

En 1949, l’Allemagne est scindée en deux, et Mao Tsé-Toung prononce la création de la République populaire de Chine. Les Etats-Unis adoptent alors la doctrine dite de « l’endiguement » (« containment ») : contenir l’expansion communiste au niveau mondial, par tous les moyens. C’est dans le cadre de cette doctrine que les américains interviendront dès les années 1950 (puis massivement dans les années 1960 avec le déploiement de centaines de milliers de soldats américains) au Vietnam, guerre tragique sur laquelle nous reviendrons dans un article spécifique.

Quelles hypothèses ont présidé à cette géopolitique anticommuniste, dont les conséquences ont ravagé le Vietnam, la Corée, l’Afghanistan et tant d’autres pays ?

La menace soviétique était-elle réelle ? L’URSS post-1945, qui sort d’une guerre qui lui a coûté de 25 à 30 millions de ses habitants, toute la partie ouest de son pays détruite, et qui en 1946 et 1947 était encore ravagé par des famines qui faisaient plusieurs millions de nouveaux morts, cette URSS et son chef Staline voulaient-ils vraiment partir à la conquête du monde ?

Sans parti pris pour l’un ou l’autre des deux camps, sans entrer dans la question de la pertinence et du bilan du communisme ou du capitalisme (et sans dénier ni minimiser les crimes atroces commis par les différents régimes communistes sur cette période et les tyrannies abjectes qu’ont représenté ces pays pour leurs populations – je pense utile de le préciser), je ne peux que recommander cette conférence remarquable d’un historien de l’IRIS, spécialiste de l’URSS et de la géopolitique du XXème siècle, pour apporter des éléments de réponse à la question historique essentielle de la réalité de la menace soviétique, qui a gouverné à tant de décisions et vu tant de guerres menées en son nom, et qui a tant contribué à façonner le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Une conférence d’1h40 publiée par le Cercle Aristote sur Youtube

Laisser un commentaire