You are currently viewing Les chaînes d’histoire de Youtube : l’outil vidéo au service de la vulgarisation historique ?

Les chaînes d’histoire de Youtube : l’outil vidéo au service de la vulgarisation historique ?

En attendant de produire et mettre en ligne davantage de contenus sur le blog, je vous propose un petit tour d’horizon de quelques chaînes d’histoire de Youtube dont je suis très friand, et qui de mon point de vue, produisent et offrent au plus grand nombre un excellent travail de découverte et de vulgarisation historiques.

Si beaucoup connaissent la chaîne Nota Bene, la plus grosse du secteur, de nombreuses autres chaînes plus spécialisées ont fleuri au cours des 5 dernières années sur Youtube. Difficile concernant ces dernières de ne pas citer le Label Hérodote, une association fédérant les chaînes de vulgarisation historiques indépendantes du Youtube francophone, et s’inscrivant dans une vision accessible, originale et qualitativement exigeante (sur la forme comme sur le fond) de l’Histoire auprès du public. Si la neutralité et objectivité chimiquement pures n’existent pas, les vidéos historiques produites par ces chaînes parviennent néanmoins à s’en approcher de mon point de vue par leur souci du détail, de la contextualisation des faits, l’absence recherchée de déformation de l’Histoire à des fins politiques, idéologiques ou religieuses, ainsi que par l’important travail bibliographique auquel elles s’adossent (sources diversifiées et sérieuses, partagées auprès du public, qualité de réalisation,…).

Parmi les 20 membres de ce Label, j’ai bien sûr un chouchou, que je suis quasiment depuis ses débuts : il s’agit de la chaîne Sur le champ, centrée sur l’histoire de la tactique et de la stratégie militaires. Conçue originellement sur la base de vidéos d’une à plusieurs dizaines de minutes partant généralement d’une bataille historique pour illustrer et analyser un concept tactique – toujours avec le soupçon d’humour et de pétillance qui va bien, elle a vu ses formats muter pour aujourd’hui proposer des épisodes et séries quasiment du niveau d’un documentaire, que ce soit en termes de qualité d’écriture, de structuration, d’animation et modélisations ou de recherche bibliographique. Ci-dessous quelques morceaux choisis :

  • Sur la bataille de Gaugamèle, une des plus grandes batailles de l’Antiquité, où Alexandre le Grand défait l’armée perse du roi Darius et s’ouvre ainsi la porte de la Mésopotamie et de Babylone (bataille présente dans le film Alexandre de Wolfang Petersen avec Colin Farell) :

Avec en seconde partie de vidéo, un intéressant focus sur l’état de la médecine militaire de l’époque
  • Sur la campagne d’Italie conduite en 1796 par le jeune général Bonaparte, une campagne secondaire et de diversion avec une armée mal équipée et déguenillée, in fine si brillante et qui marquera tant l’art de la guerre qu’elle est toujours étudiée aujourd’hui dans les écoles militaires :

Une vidéo sur la “manœuvre en position centrale”, une des spécialités tactiques de Napoléon Bonaparte
  • Sur la victoire du roi Pyrrhus à Héraclée, bataille qui est à l’origine de la célèbre expression :

Vidéo sur l’ultime bataille et victoire de (à la) Pyrrhus à… Héraclée… ça s’invente pas !
  • Sur le célèbre « triplex acies », la grande méthode de combat de la légion romaine :

Le triplex acies : entre hastati, principes et triari : tout savoir sur la tactique qui fit le succès de l’armée romaine.. !

Et beaucoup d’autres : de la relation entre l’Art et la Guerre à la poliorcétique (art du siège), de l’ordre oblique à la manœuvre sur les arrières, de l’esprit de corps à la relation artillerie-infanterie, du Wargame à la modélisation mathématique de la guerre, de l’Antiquité à la 1ère guerre mondiale (en passant par les romains, les vikings, la résistance écossaise, les guerres de Cent Ans, de Trente Ans et de Sept Ans, et les guerres napoléoniennes), et de l’Europe à l’Asie, c’est une véritable œuvre en ligne que nous lègue Quentin, et les amateurs dont je fais partie lui en sont bougrement reconnaissants.

Autre grande chaîne francophone d’une grande qualité, et que j’ai déjà eu l’occasion de recommander sur un précédent billet sur la guerre des Gaules : celle de Batailles de France, centrée sur l’histoire de France via des séries thématiques, selon un double angle de modélisation (d’une grande qualité) des batailles et des campagnes, et de repositionnement de ces dernières dans le contexte politique et socioéconomique de l’époque – une double approche et un regard croisé qui constituent de mon point de vue la grande plus-value de la chaîne, au-delà de ses (excellentes) animations.

Comme déjà évoqué, je ne peux ainsi que recommander sa série en 8 épisodes d’environ 20 min sur la guerre des Gaules, cette décennie d’affrontements entre les légions romaines de l’ambitieux et brillant César et les peuples gaulois finalement unifiés, et qui aboutira à l’annexion de la Gaule celtique :

Avant d’attaquer l’histoire d’une guerre, comme toujours : du contexte, du contexte, et encore du contexte

Une autre chaîne d’histoire que j’apprécie pas mal, et qui applique également une sorte de principe d’ « histoire itinérante », est Questions d’Histoire. Une chaîne produisant relativement peu de vidéos, mais des vidéos de qualité autour d’une question ouvrant sur un thème, une période ou un grand événement historique. Autant de questions que l’amateur ou le curieux d’Histoire a pu un jour se poser, et où est apportée une explication riche en contexte et en détails. Je recommande particulièrement l’épisode de la chaîne sur la guerre de l’opium : la guerre mercantile par excellence, et la guerre qui fit entrer la Chine dans l’ère moderne – un sujet peu connu et passionnant :

Passionnant épisode sur une guerre méconnue et qui marque un tournant dans l’histoire de l’Asie du XIXème siècle

Dans un autre principe d’histoire itinérante, il y a également la chaîne AlterHis (pour « histoire alternative ») : une chaîne spécialisée dans les uchronies, c’est-à-dire la réécriture de l’histoire, l’exploration d’une autre issue que celle qui s’est produite lors d’une situation historique, et de ses conséquences possibles (par exemple : « et si Napoléon avait gagné à Waterloo ? », « Et si l’Angleterre avait gagné la Guerre de Cent Ans ? », « et si l’Empire romain avait survécu ? », etcetera.). La chaîne réalise également des fictions historiques, ainsi que des vidéos autour de thématiques intéressantes, comme celle sur « les colonies les moins connues de l’Histoire », que je recommande !

On apprend beaucoup de choses inattendues dans cette vidéo.. !

Dans mes chaînes d’histoire Youtube favorites (et dieu sait qu’il y en a beaucoup), il y en a une que j’apprécie tout particulièrement, bien qu’anglo-saxonne : c’est Historia Civilis. Une chaîne centrée sur l’Antiquité, et ayant réalisé une série de vidéos remarquables sur l’épopée césarienne et la fin de la République Romaine, que je recommande hautement (toutes les vidéos peuvent être sous-titrées en français). En 21 épisodes de 15 à 25 min, Historia Civilis nous fait découvrir toute la carrière du brillant politicien, consul puis général romain, en nous réimmergant dans les séances du Sénat romain de l’époque, dans les rues de la Rome de la fin de République Romaine, et dans les grandes batailles menées par César, en Gaule, mais aussi en Hispanie, en Grèce, en Afrique du Nord, en Egypte,… jusqu’à sa toute puissance politique et son assassinat subséquent. Le tout avec de belles cartographies, animations, et une modélisation amusante à base de… petits carrés. Une grande leçon d’histoire !

Vous vous habituerez rapidement à suivre l’histoire du petit carré rouge César… !

La chaîne a également réalisé une série de vidéos toutes aussi excellentes sur l’épopée d’Alexandre le Grand, le grand général macédonien qui partira à la conquête du monde perse et constituera un des plus grands empires de l’histoire du Monde, ainsi que sur Hannibal, le légendaire général carthaginois qui traversera les Alpes et fera subir défaite sur défaite à la Rome antique, avant sa chute. La chaîne a également réalisé de très bonnes vidéos sur différents aspects de l’organisation sociale et politique romaine (les triomphes, le calendrier, le cursus honorum, le consulat, la légion, etc.).

Un événement décisif de la Rome antique dont on apprendra à quel point il était codé, et présentait de drôle de curiosités.. !

Je recommande enfin la première vidéo jamais publiée par la chaîne : une vidéo sur ce que l’on appelle le grand effondrement de l’âge de bronze, une période méconnue mais passionnante qui voit la chute et disparition de tous les grands empires de la Méditerranée orientale (hormis l’Egypte, durablement affaiblie), dans le contexte d’une conjonction d’événements qui demeurent encore l’objet de nombreux questionnements des historiens, et où interviennent les fameux (pour ceux qui connaissent.. !) « peuples de la mer », des peuplades aux origines non définitivement déterminées, qui concourront à la destruction de civilisations parmi les plus importantes de l’époque :

1 200 ans environ avant la naissance de Jésus Christ, le monde antique vivait un immense bouleversement..

Et puis il y a encore des dizaines et des dizaines d’autres chaînes, que je ne peux pas toutes citer, mais dont je vous en présente ci-dessous quelques-unes, avec un bref descriptif ainsi que le lien d’une des vidéos de la chaîne particulièrement emblématique ou intéressante de mon point de vue :

Histoire appliquée : une chaîne centrée sur le sujet du matériel et de l’équipement militaire, particulièrement sur les périodes antiques et du Moyen-Âge. Une chaîne proposant notamment des analyses intéressantes du réalisme historique ou non du matériel militaire apparaissant dans un certain nombre de grands films historiques récents, et utilisant ces films pour en parler dans le détail.

Effectivement, qui ne s’est jamais posé cette question essentielle..?

Histony : des grands thèmes historiques abordés de façon précise et détaillée dans de longues vidéos richement documentées ; chaîne animée par un actuel docteur en Histoire.

La chaîne Histony est également notable par sa série de riches vidéos sur la Révolution Française

History Marche : une chaîne anglo-saxonne spécialisée dans la présentation de grandes batailles militaires, brillamment reconstituées, recontextualisées et modélisées (celle sur la bataille de Cannes – la plus célèbre bataille du monde antique et plus parfaite démonstration du génie militaire d’Hannibal, toujours étudiée aujourd’hui dans les écoles militaires – est particulièrement remarquable !)

Bon là, c’est vraiment pour les passionnés des modélisations de grandes batailles comme moi…

Nota Bene : la chaîne d’histoire française la plus connue de Youtube avec son million et demi d’abonnés, qui réalise un très bon travail de découverte et de vulgarisation historiques, très accessible, sur des thèmes très variés allant de la petite à la grande Histoire.

Une des vidéos de Nota Bene que j’ai trouvé les plus intéressantes, sur la terrible famine de 1845-1851, qui tuera un million d’irlandais et génèrera la migration de millions d’autres vers le nouveau-monde américain ..

L’Histoire nous le dira : une chaîne d’histoire de nos amis québecois, centrée autour de l’histoire de France, et offrant à nos anciens compatriotes d’outre-Atlantique une belle porte d’entrée vers l’histoire du pays qui fut jadis le leur, à l’époque de la Nouvelle-France dont nous parlerons ici un jour.

Une chaîne qui s’intéresse beaucoup à l’évolution des mœurs, du Moyen-Âge à nos jours

Bien sûr, le format vidéo de Youtube a ses limites. Il ne permet pas l’approfondissement aussi complet d’un sujet que permettra un documentaire ou un colloque d’histoire. Il ne se prête pas à l’arrêt, à la pause réflexive, à l’étude détaillée d’une carte ou d’une citation que permet la lecture d’un article ou d’un livre d’histoire. Mais il constitue néanmoins une offre gratuite et accessible vers des contenus de découverte et de vulgarisation historiques de grande qualité, un formidable portail vers la connaissance, qui permet de faire découvrir, d’intéresser, de donner le goût de l’Histoire à des millions de personnes, dans toutes les langues.

La plupart des chaînes présentées ici ont le mérite de s’appuyer sur un très important travail bibliographique pour la production de leurs vidéos. Elles citent généralement (toutes) leurs sources dans leur description. Elles ouvrent et constituent la passerelle vers des livres, des documentaires, des archives,… Certaines chaînes se sont même tellement professionnalisées que leurs vidéos sont quasiment du niveau d’un documentaire télévisuel. Je pense qu’elle constitue une grande richesse, un outil de partage de la connaissance, et j’espère qu’elles pourront continuer à produire leur travail de qualité sur ce gigantesque média social et lucratif qu’est Youtube, où la vie de vidéaste n’est pas un long fleuve tranquille.. !

Laisser un commentaire